Accueil / Le périnée au féminin / Accessoires / Boules de Geisha / Les boules de geisha pour muscler le périnée

Les boules de geisha pour muscler le périnée

Le périnée est un ensemble de muscles qui se situe au niveau du bassin. Il joue un rôle extrêmement important.

Il ressemble à un petit hamac qui va du devant du pubis au coccyx. Ce muscle représente le plancher du bassin et retient l’ensemble des organes situés dans cette zone. C’est à dire la vessie, l’utérus et l’intestin.

Le périnée post-partum

//

Au moment de l’accouchement, le plancher pelvien est extrêmement sollicité et les femmes apprennent à le connaître et se rende compte de l’importance du périnée.

Si le périnée ne remplit plus son rôle, la femme peut souffrir de nombreuses gênes comme l’incontinence urinaire et même incontinence anale ou encore pire la descente d’organes.

D’ailleurs,après un accouchement, les femmes ont droit à des séances de rééducation périnéale chez la sage-femmme qui sont prises en charge à 100% par la Sécurité Sociale.

Les causes de l’affaiblissement du périnée

Il n’y a pas que l’accouchement qui sollicite le périnée. Le poids d’une personne trop forte le sollicite beaucoup. La toux est aussi mauvaise car elle exerce une pression sur la zone abdominale et la constipation sollicite trop le périnée. Il est donc indispensable de savoir pendre soin de cette partie du corps.

Les boules de geisha pour muscler le périnée

Les boules de geisha (aussi appelées boules chinoises ou smartballs)font partie des méthodes, elles représentent un moyen naturel de muscler le périnée

Elles sont là pour imposer un travail essentiel aux cinq muscles qui se situent au niveau du plafond du périnée, il est donc nécessaire d’introduire profondément les boules pour qu’elles puissent remplir le rôle qu’on attend d’elles.

Comment mettre des boules de geisha  ?

Il ne faut pas seulement se servir de ses doigts pour  introduire les boules de geisha, il est indispensable que les muscles du périnée aident à l’effort et les placent bien. Ce travail du périnée pour faire monter les boules vers le plafond, doit être à la fois volontaire mais doit aussi représenter un mouvement réflexe des muscles.

Si vous êtes dans l’incapacité d’attirer les boules de geisha et de les faire monter vers le plafond du périnée, il faut sans aucun doute, que vous alliez consulter une sage-femme pour demander conseil.

Si vous arrivez à maintenir les boules de geisha alors que vous êtes debout, gardez les et bougez un peu. Cela permet de mettre votre périnée dans plusieurs situations. Vos muscles sont ainsi sollicités, car il est nécessaire de contracter les muscles pour éviter que les boules de Geisha ressortent.

C’est le meilleur moyen de muscler le périnée et de combattre les fuites urinaires.  Les muscles se fatiguent, il est inutile de faire l’effort plus de 30 minutes.

Comment enlever les boules de geisha ?

Au moment de retirer, les boules chinoises il y a un cordon de retrait qui est là pour vous aider mais il devrait à peine servir. Le relâchement du périnée est un exercice aussi important que celui de la contraction.  Si vous arrivez à relâcher le périnée convenablement les boules de geisha sortent avec facilité et n’ont besoin qu’une toute petite aide de votre part.

Vous trouvez facilement des boules de geisha sur Internet.  Il y en a de différentes tailles et poids. Plus elles sont lourdes, plus elles sollicitent les muscles du périnée.  Depuis quelques temps les boules de geisha, qui sont aussi appelées boules chinoises, gagnent de la popularité pour tout ce qui concerne .

Boules de geisha et muscler périnée Les boules de geisha pour muscler le périnée : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

Originally posted 2014-06-07 00:00:54. Republished by Blog Post Promoter

Nous vous recommandons

Les accessoires pour la rééducation périnéale : indispensables

Lorsque la rééducation périnéale devient incontournable, afin notamment depréserver le périnée, plusieurs méthodes de rééducation …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *