Accueil / Le périnée au féminin / Accessoires / Cônes vaginaux / Que sont les cônes de Kegel (ou cônes vaginaux)

Que sont les cônes de Kegel (ou cônes vaginaux)

Si les causes nécessitant une rééducation périnéale sont multiples (accouchement, relâchement naturelle des muscles, suites opératoires, etc.) les conséquences pour la patiente qui en souffre sont les mêmes : une incontinence urinaire chronique avec un impact, pénalisant, sur le plan de l’hygiène.

//

Depuis longtemps les spécialistes de la rééducation périnéale ( médecins, kinésithérapeutes) ont cherché à mettre en œuvre des méthodes simples, permettant d’effectuer des exercices sans de lourds dispositifs et visant un renforcement des muscles du plancher pelvien, permettant alors un contrôle de la miction.

Le cône vaginal

Parmi les techniques proposées par les thérapeutes, le cône vaginal est un moyen très pratique, facile d’usage et qui a fait ses preuves depuis sa mise sur le marché, soit depuis plus d’une vingtaine d’années.

Définition des cônes vaginaux

C’est un dispositif de forme conique et d’un poids variable d’une trentaine à une cinquantaine de grammes qui s’insère dans le vagin. Dès qu’il est en place, l’exercice pour la patiente consiste à le contenir en sa position, ce qui suscite un réflexe naturel, le « biofeedback», des muscles pelviens, et donc leur contraction. Cette rééducation périnéale est aisée puisque, une fois en place, la patiente peut vaquer à ses occupations, travailler et de marcher.

Les différents modèles de cônes vaginaux

Il est proposé plusieurs modèles de cônes vaginaux, de volume et de poids différents, ce qui permet de pratiquer une rééducation évolutive. Bien entendu, les dispositifs de pose, avec une cordelette type tampon hygiénique, offrent une facilité de retrait.

Les exercices avec les cônes vaginaux

Il est conseillé de pratiquer des examens au quotidien, une à deux fois, et dans une limite de temps de 30 minutes à une heure.

Il a été  montré que l’utilisation de cône vaginal, quelle que soit la cause du relâchement des muscles de contention pelvien, est aussi efficace que des séances d’électrostimulation périnéale proposées en physiothérapie et, surtout, d’un usage beaucoup plus pratique. C’est donc l’une des excellentes méthodes, bon marché, qui permet aux patientes souffrant d’incontinence urinaire liée aux relâchement pelvien de retrouver un contrôle des flux urinaires. Bien entendu, rien n’empêche d’évoquer ces problèmes qui pénalisent la vie quotidienne de nombreuses femmes à son médecin traitant.

Les <strong>cônes vaginaux</strong> ou poids vaginaux Que sont les cônes de Kegel (ou cônes vaginaux) : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

Originally posted 2014-05-11 08:58:29. Republished by Blog Post Promoter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *