cheap jerseys| wholesale nfl jerseys| cheap nba jerseys| wholesale nba jerseys| wholesale jerseys| cheap nfl jerseys| cheap mlb jerseys | wholesale mlb jerseys| nfl jerseys cheap| nba jerseys cheap

Le vaginisme

Qu’est-ce-que le vaginisme : l’intérêt de la rééducation périnéale

Le vaginisme est la contraction douloureuse des muscles du vagin, plus particulièrement des muscles du périnée (au premier tiers du vagin) qui rendent le vagin ferme, dynamique, sexuellement épanoui. Cette contraction douloureuse est involontaire des femmes, c’est un réflexe musculaire dès que l’on cherche à insérer dans le vagin un objet au sens large (tampon, pénis, forceps, sex-toys …). La douleur vaginale varie en selon les femmes. Cela peut aller d’un inconfort à une sensation de brûlure, voire une douleur aiguë insupportable.

Le vaginisme peut être présent toute la vie, apparaître après une période normale de sexualité, être ressenti dans toutes les situations de pénétration ou dans certains cas uniquement. Cela ne s’explique pas, c’est en effet un réflexe du corps.

Le vaginisme n’est pas une fatalité et il touche beaucoup de femmes à certaines périodes de leur vie, notamment après un accouchement. Nous l’avons vu, tout est lié aux muscles, c’est pourquoi il va falloir apprendre à contrôler ces muscles autour du vagin qui font souffrir… et à les relaxer.

Pour cela, des exercices appliqués au quotidien sont indispensables. C’est un entraînement physique. Les résultats se font ressentir, selon la persévérance, au bout de quelques semaines ou plusieurs mois.

Vaginisme et rééducation périnéale

La zone la plus sensible est celle du périnée. Après un accouchement, mieux vaut attendre 6 semaines au minimum avant de se lancer. Rééduquer le périnée va aider à retrouver les bonnes sensations quand elles avaient disparu, ou à se découvrir dans le plaisir et non plus une douleur constante et frustrante pour soi et son partenaire.

Dans un premier temps, contractez les muscles pelviens (ceux que l’on serre pour arrêter d’uriner) quand vous êtes aux toilettes. Cela permet de les différencier avec les muscles abdominaux. Réalisez une vingtaine de contractions.

//

Au fur et à mesure, vous pourrez contracter les muscles pelviens à tout moment et ainsi les renforcer.

Ensuite, il va falloir habituer le vagin à se faire pénétrer. S’il est possible de le faire « manuellement » en insérant un doigt, puis deux, puis trois avec le temps, il est recommandé d’utiliser un dilatateur vaginal, spécialement conçu pour les femmes souffrant de vaginisme.

Le dilatateur vaginal, de forme allongée, aux parois lisses et en plusieurs diamètres, aide en douceur et progressivement à lutter contre la contraction involontaire des muscles du vagin. Son utilisation est simple et en deux mouvements: d’avant en arrière et en petits cercles. Appliquez toujours un peu de lubrifiant pour faciliter son usage.

Vaginisme : douleur au périnée Le vaginisme : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

38495e9708f6eaac4d759168427544a5eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee