cheap jerseys| wholesale nfl jerseys| cheap nba jerseys| wholesale nba jerseys| wholesale jerseys| cheap nfl jerseys| cheap mlb jerseys | wholesale mlb jerseys| nfl jerseys cheap| nba jerseys cheap
Accueil / Le périnée au féminin / Les risques pour le périnée / Constipation et périnée / Les risques de la constipation pour le périnée

Les risques de la constipation pour le périnée

La constipation, tout comme la rééducation périnéale est un sujet « tabou ». Ce tabou doit cependant cesser, car il touche bien des femmes qui souffrent de ce trouble, et de ses conséquences, notamment au niveau du périnée. Aujourd’hui, et via cet article nous vous en disons plus sur ce trouble, et ses incidences sur la santé périnéale.

Lorsque l’on parle de constipation, on pense rarement au périnée : pourtant, ils sont tous les deux liés dans la mesure où la constipation peut entraîner des conséquences néfastes pour le périnée.

Faire le lien entre constipation et relâchement du périnée

Même si la constipation est une affection assez banale qui touche chacun au moins une fois dans sa vie, une constipation mal soignée ou chronique peut créer des problèmes beaucoup plus graves. Mais en quoi cela peut-il concerner le périnée ?

C’est la localisation du périnée qui explique que celui-ci puisse être touché par la constipation : en effet, cet ensemble de muscles se situant du pubis au coccyx soutient non seulement l’utérus, mais aussi la vessie et l’intestin, deux zones très sensibles en cas de constipation. Les efforts répétés pour pousser lorsque l’on va à la selle provoquent au fur et à mesure un relâchement du périnée qui ne peut plus assurer ses fonctions : trop distendu, il lui devient impossible de soutenir les organes dont il a la charge.

Les impacts de la constipation sur le périnée

Les effets de la constipation pour le périnée sont multiples : d’une part, cela peut provoquer des fuites urinaires plus ou moins importantes selon la gravité de la constipation : bien qu’il ne s’agisse pas d’une infection grave, l’incontinence peut vite devenir douloureuse et surtout handicapante dans la vie quotidienne. D’autre part, la constipation peut également être la cause d’une descente d’organes, appelée aussi prolapsus, un phénomène très douloureux.

L’incontinence et la descente d’organes se manifestent par des douleurs dans la région du pubis, voire au dessus.

Comment mettre fin aux dysfonctionnements du périnée ?

Il existe aujourd’hui des moyens permettant de limiter fortement les impacts de la constipation sur la périnée. La première chose à faire est de mettre fin à la constipation : faire travailler le périnée pendant un épisode de constipation n’aura aucun effet. C’est pourquoi il est primordial de consulter très rapidement pour éviter que la constipation n’ait d’influence sur le périnée.

Les patientes souffrant d’un relâchement du périnée peuvent recourir à une rééducation périnéale grâce à l’électrostimulation du périnée (on place une sonde vaginale qui sera chargée de stimuler le périnée par des ondes électriques). Des exercices du périnée spécifiques peuvent également être une bonne solution pour remuscler son périnée, comme les exercices de Kegel.

La constipation : une incidence sur le <strong>périnée</strong> à ne pas négliger Les risques de la constipation pour le périnée : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

ac9d8faa2c79560431d126d8e75c99ab===============