Accueil / Le périnée au féminin / Les risques pour le périnée / La grossesse et le périnée / L’épisiotomie : mieux comprendre pour mieux agir

L’épisiotomie : mieux comprendre pour mieux agir

Définition de l’épisiotomie

La grossesse, et plus précisément l’accouchement est un moment important, mais aussi redouté par toutes les mamans. En effet, arrive en contraste avec la joie de tenir enfin bébé dans ses bras, les risques pour le périnée, et notamment l’épisiotomie.

Petite entaille (incision) pratiquée par la sage-femme sur les muscles périnéaux, cette dernière a pour but de faciliter le passage du corps de bébé, et de réduire le temps de l’accouchement, et la douleur de la maman pendant le travail.

Il est important de souligner que cette incision du périnée n’est pas sans conséquences pour la vie intime de la jeune maman. Entraînant la mise en oeuvre de règles d’hygiène plus poussées pour éviter les problèmes d’infection, la pratique de l’épisiotomie va aussi avoir des incidences lourdes :

  • une rééducation périnéale retardée : la maman va devoir attendre la parfaite cicatrisation de cette petite incision avant de pouvoir débuter ses séances de rééducation périnéale avec une sage femme, ou séances de rééducation périnéale à domicile (avec cônes vaginaux, boules de geisha, ou électrostimulateur périnéal).
  • le retour a une sexualité normale retardée : parce que la cicatrice liée à l’épisiotomie peut être douloureuse, et demande une cicatrisation parfois longue, la reprise d’une vie sexuelle peut être retardée.

Pendant toute la période de cicatrisation de l’incision de l’épisiotomie, la jeune maman ne pourra mener de rééducation périnéale intensive. Elle risque donc d’être confrontée à des problèmes et désagréments intimes telle que l’incontinence urinaire d’effort.

Comment éviter l’épisiotomie ?

Rappelons en préambule que l’épisiotomie, malgré les désagréments qu’elle présente, n’est pas une fatalité, et que la gêne occasionnée est temporaire. La jeune maman ne devra pas se sentir victime, honteuse, coupable ou frustrée si elle doit subir une épisiotomie.

Il est cependant important de rappeler que la pratique du massage du périnée dès le 7eme mois de grossesse permettra de réduire les risques d’épisiotomie.

Certes très délicat à réaliser (il devra être réalisé impérativement avec les conseils d’une sage femme), et particulièrement intime, il aura une place importante dans la rééducation pelvienne. Une huile de massage du périnée (Weleda) est indispensable pour un confort optimal.

Enceinte : comment éviter l'épisiotomie L'épisiotomie : mieux comprendre pour mieux agir : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

Originally posted 2015-07-13 01:51:38. Republished by Blog Post Promoter

Nous vous recommandons

Muscler le périnée avant la grossesse

Muscler le périnée avant la grossesse

Il est important de préparer son périnée notamment pour éviter l’épisiotomie. Dès le 8e mois …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *