cheap jerseys| wholesale nfl jerseys| cheap nba jerseys| wholesale nba jerseys| wholesale jerseys| cheap nfl jerseys| cheap mlb jerseys | wholesale mlb jerseys| nfl jerseys cheap| nba jerseys cheap
Accueil / Le périnée au féminin / Les risques pour le périnée / Sport et périnée / Le sport et le périnée : des incidences à connaître

Le sport et le périnée : des incidences à connaître

Le sport est indispensable pour le maintien de notre bonne santé, et un bon fonctionnement de notre système cardio-vasculaire. Cependant, le sport n’est pas incidence sur la santé périnéale. Avant de débuter le sport, et les exercices de maintien en bonne santé, quelques précautions doivent être prises pour préserver le périnée.

Situé au niveau du bas-ventre entre le sacrum et le pubis, le périnée joue un rôle essentiel dans notre bien-être et, de ce fait, mérite une grande attention.

Les fonctions du périnée

Si l’on osait une comparaison, on pourrait assimiler le périnée à un plancher soutenant les organes situées au sein du petit-bassin que sont l’utérus, la vessie et le rectum. Traversé par les orifices des voies génitales, urinaires et digestives, le périnée s’avère ainsi indispensable à leur bon fonctionnement en assurant, par exemple, le fermeture ainsi que l’ouverture des sphincters.

Toutefois, au cours de notre vie, le périnée risque de se dégrader, voire de se distendre jusqu’à ne plus pouvoir assumer ses fonctions avec efficience. C’est pourquoi, à l’instar des autres muscles du corps humain, il est nécessaire de muscler le périnée afin de garantir son bon fonctionnement sur le long terme.

De l’importance de muscler le périnée

Muscler le périnée apparaît d’abord comme un moyen de se prémunir contre le prolapsus, pathologie davantage connu sous le terme de descente d’organes, qui affecte plus de 40% des femmes.

Hormis le prolapsus, l’absence de tonicité du périnée induite, entre autres, par le vieillissement musculaire ou encore par un surpoids, peut également se traduire par une incontinence urinaire. En effet, les ligaments assurant le soutien de la vessie étant relâchés, des fuites urinaires sont susceptibles de survenir lorsque l’organisme produit certains efforts provoquant une pression de la vessie tels que courir ou tousser.

Sport et périnée font-ils bon ménage ?

//

Si tonifier le périnée s’avère nécessaire pour prévenir l’incontinence urinaire, certains sports doivent néanmoins être pratiquer avec parcimonie.

Ainsi, s’adonner intensivement au footing, au step ou encore à l’aérobic a pour corollaire une augmentation excessive de la pression abdominale. Or, des pressions répétées favorisent un relâchement des muscles du périnée et les conséquences qui s’ensuivent. Ainsi, près de 50% des sportives de haut niveau seraient affectées par des problèmes d’incontinence urinaire.

Face à cela, les médecins préconisent la pratique de sport moins violents pour le périnée tels le cyclisme ou la natation. En outre, il est conseillé lorsque l’on travaille ses abdominaux, de contracter les muscles du ventre afin de limiter la pression exercée sur le périnée tout en le tonifiant. Néanmoins, concernant les femmes dont l’accouchement est proche, il est vivement recommandé de rééduquer le périnée au préalable avant de s’adonner aux abdominaux.

Sportives : comment préserver le périnée ?

Faut-il pour autant bannir le sport au profit d’une bonne santé périnéale ? La réponse est naturellement NON. Si vous désirez pratiquer le sport de votre choix, et que celui-ci soit réputé pour affaiblir le périnée, pensez à la rééducation périnéale en amont : régulière, elle vous permettra d’éviter les petites fuites urinaires gênantes, et la détérioration de votre vie sexuelle.

Cette rééducation périnéale préventive peut être menée avec des accessoires tels que les boules de geisha, ou les cônes vaginaux. Ces deux dispositifs de rééducation périnéale devront être utilisés avec rigueur et surtout régularité. Si malgré l’utilisation de boules de geisha ou l’utilisation de cônes vaginaux  vous êtes victime de pertes urinaires, même légères,  consultez votre sage-femme,Préserver le <strong>périnée</strong> avant le sport Le sport et le périnée : des incidences à connaître : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

57e00c754ecb57432eefc0b480a98f01LLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLL