cheap jerseys| wholesale nfl jerseys| cheap nba jerseys| wholesale nba jerseys| wholesale jerseys| cheap nfl jerseys| cheap mlb jerseys | wholesale mlb jerseys| nfl jerseys cheap| nba jerseys cheap
Accueil / Le périnée au féminin / Les risques pour le périnée / Sport et périnée / Le sport : à concilier avec votre périnée !

Le sport : à concilier avec votre périnée !

Les incidences du sport sur le périnée ne sont pas négligeables. Une étude menée en 2002 par Thyssen HH, Clevin L, Olesen S et Lose G. affirme que 52% des sportives de haut niveau, particulièrement les femmes, ont des fuites durant leurs activités sportives. Mais ces risquent ne concernent pas que les professionnels. Une pratique active régulière peut également avoir des conséquences néfastes.

Des sports néfastes pour le périnée

Certains sports sont particulièrement pointés du doigt. Il s’agit de la course à pied, du basket, du volley ball, du trampoline, du step, etc. Autant de gymnastiques qui sollicitent les abdominaux, ou qui font subir de forts chocs au sol. Le périnée est ainsi sollicité par des pressions abdominales: des compressions trop fortes qui entrainent parfois une détente des muscles du plancher pelvien.

Il est possible de changer de sport et d’opter pour une activité plus en douceur afin de contrer ces désagréments : faire de la natation, du roller, du vélo, du yoga, etc.
Mais cette solution n’est pas la panacée.

Des méthodes préventives pour allier activité sportive intense et protection du périnée

Avant d’arriver à un stade ou une rééducation est nécessaire, de simples méthodes préventives peuvent être mises en place.

Il est possible de protéger son périnée en modifiant tout simplement sa posture. Un simple basculement du bassin permet d’éviter de créer une surpression sur le muscle du périnée. Ce conseil est valable à la fois lors d’une pratique sportive mais également lors du port de charges lourdes. Cela permet également de protéger son dos: un double bénéfice.

Une autre solution est d’intégrer dans son programme sportif des exercices de renforcement du périnée. Il s’agit de simples exercices de contractions des muscles qui peuvent également être faits à tous moment, à la maison, dans le bus, au bureau, … et en toute discrétion. Des exemples d’exercices bénéfiques sont proposés en vidéo sur internet par l’association française d’urologie (AFU).

Si des fuites urinaires persistent, il faut bien entendu faire appel à un médecin qui peut prescrire des séances de kinésithérapie pour rééduquer le périnée.
Et n’oubliez pas que si une pratique sportive intensive peut être néfaste pour le périnée, cela ne doit pas signifier un arrêt pur et simple de l’activité: en effet une pratique régulière permet de conserver son tonus musculaire.

Femme et sport : mon <strong>périnée</strong> en question ! Le sport : à concilier avec votre périnée ! : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

c1c3e8bb5362b281ec47afff9685e56eLLLLLLLLLLLL