cheap jerseys| wholesale nfl jerseys| cheap nba jerseys| wholesale nba jerseys| wholesale jerseys| cheap nfl jerseys| cheap mlb jerseys | wholesale mlb jerseys| nfl jerseys cheap| nba jerseys cheap
Accueil / Le périnée au féminin / Les risques pour le périnée / Sport et périnée / Incidence du sport sur le périnée : une prise de conscience nécessaire

Incidence du sport sur le périnée : une prise de conscience nécessaire

Le périnée est un ensemble de muscles fragile. Si le sport est profitable pour le corps, il n’est pas sans incidence sur le plancher pelvien. Cet article vous en dit plus.

Le sport est bon pour la santé et le périnée doit être ménagé. Le périnée est un organe important, il ne doit pas subir de pressions excessives pour éviter l’incontinence. Le sport à outrance et la méconnaissance des exercices préventifs et rééducatifs peuvent entraîner des conséquences désagréables.

Les muscles du périnée, c’est quoi ?

Les muscles du périnée servent à soutenir les organes du petit bassin (utérus, vessie,rectum) qui constituent le plancher pelvien.

Le sport: les incidences sur le périnée

Les athlètes de haut niveau ou les sportifs (principalement féminins) réguliers exercent certains sports qui sollicitent leur périnée par des pressions abdominales. Des poussées trop fortes risquent de détendre les muscles du plancher pelvien. Ceci peut provoquer de l’incontinence à l’effort et la descente des organes dans les cas extrêmes. Pour éviter ces désagréments, des exercices de maintien du périnée sont nécessaires.

Les abdos et le périnée: sollicitations et techniques douces

Faire des abdos part toujours d’une bonne intention. Cependant, la majorité des exercices de renforcement abdominal exercent des poussées sur le périnée. Si celui-ci à déjà été sensibilisé auparavant (grossesse, accouchement, toux chronique), la pratique d’exercices abdominaux intensifs et inadaptés, génère des fuites d’urine et une baisse de la libido.

Il est possible de travailler ses abdos, tout en prenant soin de son périnée. La gymnastique dite « hypopressive » est fortement conseillée. Adaptée aux hommes et aux femmes, elle consiste à effectuer des mouvements contrôlés, accès sur la respiration profonde et l’expiration. Avant et pendant l’effort physique, il est important de rentrer le ventre, contracter les sphincters et expirer.

Le périnée et le vélo

Le vélo est un sport aux multiples bénéfices. Cependant, pratiqué à outrance, des conséquences sur le périnée peuvent survenir (difficultés à uriner, mictions, problèmes érectiles).

La pratique occasionnelle du vélo n’entraîne aucune incidence périnéale. Il est souhaité de choisir une selle assez dure et bien répartir le poids du corps.

Les sports qui ménagent le périnée

Certains sports sont à exercer avec modération et déconseillés pour les personnes souffrant déjà d’une faiblesse périnéale : l’athlétisme, le basket et le voleyball.

En contrepartie, la natation et le yoga sont recommandés car tous les muscles du corps travaillent, les pressions exercées sont réparties.

Le périnée: les méthodes préventives et éducatives

Pour maintenir sont périnée fonctionnel, la consultation d’un kinésithérapeute spécialisé en rééducation du périnée peut s’avérer utile. Ensuite, les exercices enseignés par un professionnel peuvent s’effectuer seuls. Il existe également des outils d’aide à la prévention et à la rééducation: des ceintures de maintien ou d’autres appareils de rééducation du périnée comme le coussin d’exercice du plancher pelvien ou encore l’appareil électrique de stimulation vaginale.

Conséquence du sport sur le périnée Incidence du sport sur le périnée : une prise de conscience nécessaire : conseils et exercices pour la rééducation périnéale !

cab2f1763c012266d4fc2720a38fecbbdddddddddddddddddddd